Rock Attitude

Farouk Belazzoug : Magazine « les Nouvelles Confidences » du 07/07/2008

L’inoxydable groupe de Rock des eigtheens, ceux qu’on appelait jadis les Pink Floyd algériens, le très légendaire et mythique groupe T34 est, au bonheur des nostalgiques et des férues  de la belle musique, de retour,  un come back    amorcé, avec brio, en cette douce nuit d’été du 3 Juillet 2008 au théâtre de verdure Laidi Flici, en contre bas de l’hôtel Aurassi.Ils étaient nombreux à faire le déplacement pour « re » découvrir  ces supers doués, ces précurseurs  du local rock, le rock dialna, un mix savamment dosé de Rock, chaabi et de discrètes notes de gnawi- tindi.

Le poids des années ne se fait guère ressentir sur Khaled Louma, le chanteur du groupe, et sa « bande »,  un groupe qui a perdu un de ses membres, le percussionniste Omar Amroun, disparu  l’année dernière et remplacé par Arezki Baroudi, batteur de talent, une clique composé également de Mourad Rehali à la guitare et qui faisait « gémir » l’instrument à

la Mark Knopfler

et épaulé par le vertuose bassiste Mheni Belala

N’ayant guère perdu de sa verve et de sa fraîcheur et avec la même voix rauque  et aérienne, à

la Bruce

spriengsteen, Khaled et consort ont gratifié le public d’une soirée agréable en égrenant leur répertoire, les inévitables et incontournables « Boualem el far », Mat dir walou, chab rassi… Mais aussi des morceaux inédits tirés de leur nouvel album qui sera incessamment dans les bacs, avec en prime une extraordinaire hommage à John Lennon ( l’ex Beatles)  - working class hero- . Secret hide, une autre chanson aux sonorités lourdes à la limite du Hard et  un clin d’œil à Freddie MERCURY (Queen) avec un « we will rock you » merveilleusement interprétée et légèrement relooké avec des notes berwali.

Cet avant goût de ce nouvel opus annonce déjà les couleurs de belles balades electro disco rock house, pop’ chaabi avec parfois des touches flamenco, des chansons à textes  tantôt engagés tantôt sentimentales, qui à coup sure, feront le bonheur de tous les amateurs du Rook à la touche algérienne.

Au cours de ce concert, Moh KG2 « notre petit frére, notre chouchou » tel qu’il a été présenté par Khaled Loumi ,  a fait un passage qui a enflammé tout le théâtre de verdure, en interprétant  ses célèbres tubes : Hchicha talba maaicha et Assima Assima , des chansons que tout le public reprenait en chœur et en cœur.

Patrick Coutin, le célèbre auteur, compositeur producteur français a tenu a apporter sa contribution dans ce spectacle en interprétant  avec toutes ses tripes et de fort belle manière sa chanson fétiche «  j’aime les filles », une chanson très « rockifiée » pour la circonstance non sans «  remercier les T34 de m’avoir permis à réaliser un vieux rêve, chanter sur cette terre et dans cette merveilleuse ville » dira t il !

                                                                                                                                         Farouk Belazzoug