Djamel Bafdel

                                "Que sont devenues toutes ces belles voix formées à coup de milliards?"
                                                     ( Les Nouvelles confidences du 28 Septembre 2008)

C’est un Bafdel fulminant de colère que nous avons rencontré, piqué a vif au sujet des déclarations de Manel (l’animatrice de Alhane wa chabab) qui a nous déclaré entre autres «  Raja Meziane a été tout simplement exclue car elle n’a pas respecté le contrat qui la liée à Maghreb Film »
« Mais de quel contrat parle t elle ? » s’indigne t il ? «  je défie quiconque à me montrer le moindre contrat qui lie  la dite boite de production à Raja ou à n’importe quel autre jeune de Alhane wa chabab » « le seul contrat qui existe prend fin le 31 décembre 2007, c'est-à-dire le jour de la final, poursuit il, et puisqu’ils prétendent qu’il y a un contrat pourquoi ils ne l’attaquent ils pas en justice ? Chiche qu’ils le fasse, et là devant le juge, on a plein choses à dire » menace t il.
« Alhane wa chabab  n’est autre qu’une arnaque institutionnalisée » nous dit le célèbre organiste et maestro de l’ENTV qui prend la défense de  son épouse Raja Meziane et  de tous les candidats malheureux de cette école «  ils ont abusé de la naïveté et de la crédulité des jeunes pour servir leurs propres intérêts, ils leur ont fait miroiter plein de belles choses : tournées à l’étranger, clips, séries tv, album… mais que nenni ; que sont devenues toutes ces belles voix qu’ils ont formé à coup de milliards ? Certains  sont tellement désespérés qu’ils sont en train de chanter dans des cabarets comme de vulgaires raimen ! , c’est malheureux. »
« Raja a refusé de servir les intérêts de ces gens là (les responsables de Maghreb film NDLR), elle a des principes, elle est juriste, elle connaît ses droit, ils ne lui font pas peur, mais qu’ils lui lâchent les baskets, le comble de l’histoire, comme elle refusé de prendre part aux rares galas à laquelle elle a été conviée, on guise de représailles et de punition on lui a interdit de passer à la Télé ! Mais c’est quoi ce délire ? Quelle relation y a t il entre Maghreb Film et l’ENTV, cette dernière n’est elle pas une entreprise publique  alors que la 1ere est une boite privée ? à moins que ….. »
L’arnaque a déjà commencé dés le 1er prime, importé des saxophonistes a coups de millions d’Euro pour qu’ils interprètent des chansons de notre terroir ! le résultat était d’une nullité déconcertante, une bonne oreille musicale détectera facilement toutes les fausses notes ! et c’est normal, un français ne peut pas jouer une musique traditionnelle algérienne, car une musique c’est pas seulement un ensemble de note a aligner, elle se sent, et eux ils ne peuvent pas la sentir ! C’était  une véritable mascarade ! C’est comme s’il n’y avait pas de musiciens en Algérie, c’est une gifle à tous nos musiciens, ils faut que cette médiocrité cesse, mais hélas il y a trop d’intérêts en jeu, mais tôt au tard la vérité finira par éclater, ça ne peut pas durer. » Conclue t il.